7 janv. 2013

Pourquoi mes draps rétrécissent?





J'ai un bon lit. 
J'y passe beaucoup de temps et j'aime qu'il soit douillet.
Longtemps, mon film préféré a été Alexandre le bienheureux.
Pour ceux qui sont trop jeunes pour avoir connu ce que Philippe Noiret faisait au lit, disons que son activité principale consistait à inventer des stratagèmes pour ne pas avoir à se lever...
Bon, OK, je n'y suis pas autant que je voudrais mais j'ai tout fait pour y être très très bien.
Tout d'abord j’ai choisis une très bonne qualité de lit (sommier et matelas épais), puis j'ai mis un sur-matelas et croyez moi, ça, c'est divin. Juste le moelleux qu'il faut pour être au paradis. Ajouter des oreillers à mémoire de forme, une couette légère mais chaude et des draps doux et vous n’en sortirez plus comme moi en ce moment.
Et bien sûr je change mes draps très régulièrement.
Et c'est là que le bât blesse.
Mes draps rétrécissent au fil du temps.
   
Lentement, sournoisement, ils deviennent plus petits.
Un jour, impossible de caser le drap housse autour du matelas dans les 4 coins. Je tire comme une malade et hop, le drap se déchire en un bruit redoutable.
Et un chiffon, un!
Puis c'est au tour de la housse de couette.
Là, après avoir réussi, en m'y reprenant à 12 fois, à saisir les coins de la couette et à secouer pour que la housse descende bien ladite couette, ça fais des plis....
Des bosses plutôt.
Ma couette fait des bosses.
Ben oui, la housse étant trop petite, des bosses apparaissent et empêchent mon lit d'être plat et joli.
Et hop un autre torchon, un ! (Bon en réalité je l'ai donnée).

A la 2ème couette il a bien fallu envisager le remplacement.
Après avoir cherché sur le net, commandé une vraie serpillière à la R****** pas chère c'est sûr mais bon il a des limites. Du coup je l’ai rendue et je suis partie avec un petit carton me proposant -15% sur les soldes du blanc au printemps de -30%. -45% ne se refusent pas ! (bon en fait ça fait -40,5% puisque les 15% s’appliquent sur le prix recalculé avec -30%, vous me suivez ??)

Je regarde, je fouille, je scrute les rayons. Moi je n’aime que le blanc. Ma couche doit être pure (quoi, me regardez pas comme ça !!). Je tolère quelques fantaisies sur le blanc pour différencier les housses de couettes, mais pas trop (cherchez pas..)..
Mon choix se porte sur **** ******. Il semble qu'ils aient la meilleure qualité du magasin et le bon goût d'avoir des modèles qui me plaisent.
J'avise un vendeur.
"Cette housse de couette est jolie et j'aimerais bien quelques détails s'il vous plait. Quelle est la différence entre celle de droite et celle de gauche ?"
"Alors vous avez la zigouigui ici et la raguagua   "
"Ah bon, ce n'est pas la même ?"
"Madame vous n’êtes pas très attentive, celle-ci est imprimée et celle-là est brodée"
"Ah ! " (Prends ça dans les dents cliente qui ne nous mérite pas).
"Et au niveau du prix, il y a une grosse différence ?"
"Ah oui zigouigoui est à 250€ et raguagua à 295€".
Bon là je commence à me dire que ce mec me prend pour une truffe, c'est vrai que je devrais faire attention, mais bon 45€ sur une housse de couette de ce prix, pour une qualité supérieure à priori, ce n'est pas énorme…..
"ah oui au fait, puis-je vous demander pourquoi mes draps rétrécissent?"
"Madame vous devez les laver trop chaudement, il faut les laver à 40. Le coton est une matière naturelle qui ne supporte pas les fortes températures. Au fil du temps le tissu rétrécit, même de bonne qualité."
"Oui mais les acariens ne meurent qu'à 50 (sans compter les germes et les microbes que dans mes rêves je vois attaquer mon corps avec fourchette, couteau et serviette autour de cou, et croyez-moi, il y a  de quoi bouffer)"
"Et bien il faut choisir entre des draps propres ou à la taille"
Là j'ai une forte envie de l'étrangler mais comme je suis une créature divine et bien élevée je résiste ....
"Bon vous avez quoi d'autre?"
"Il y aussi celle-ci" me dit-il en pointant vers une jolie housse à grosses fleurs.
"Voyez, elle est réversible avec des ronds gris de l'autre côté. C'est beaucoup plus pointu"
"Pointu? Oh ben non, je ne veux rien de pointu dans mon lit".
Ha ha ha je ris.
Mais je ris seule à ma vanne vaseuse.
Le garçon ne trouve pas ça drôle du tout. Je viens de commettre un crime de bon goût que la fashion police du marais va vite venir réprimer.
J'ai une folle envie de le jeter sur le lit pour le chatouiller et lui filer une crise cardiaque.
"OK je vais prendre la raguagua."
Mais non, il continue, me parle de nombre de fils et de boutons à la place de rabat.
"Il faut bien que je vous dise tout, il y a des gens qui tiennent au rabat"  me dit-il blablatant et blablatant. 
 "Mais c’est ta gueule que je vais rabattre" me dis-je, mais intérieurement hein, car je suis une créature douce et agréable. :)
Le garçon aime son travail mais il me tape sur le système...
"Je vais revenir hein"

J'ai encore 15 jours pour profiter de mon carton et je ne suis pas très avancée, mais maintenant je sais pourquoi les draps rétrécissent et je sais qu’ils vont continuer à rétrécir alors peut-être que je vais allez chez les suédois quitte à en changer régulièrement autant ne pas les payer trop cher...

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bon, ben ...Achète la taille au dessus :-)
comme ça tu peux les laver à 60 !
Co

Beatrice a dit…

une housse de couette trop grande c'est moche!
Tanpis, j'en changerais plus souvent ! :)

Anonyme a dit…

Tu les laves à 40 ° à l'eau de javel, comme ça tes draps sont blancs et désinfectés...

Beatrice a dit…

ah mais tu es folle! et le bio dans tout ça?? L'acarien ne meure qu'à 50° et il mourra avec moi!!

Anonyme a dit…

pas d'accord, une housse de couette la taille au-dessus ca peut-etre très joli. Tu as le gonflant de la couette sur le dessus et le tissu qui retombe délicatement autour ... Moi c'est ce que je fais
:-)

matelas mémorie de forme a dit…

Moi aussi, je suis celui qui allait rester une journée entière coincée au lit!