4 juin 2013

Je fais peur aux hommes

Donc me voilà enfin sur un Vélib, sous le soleil, dans les rues de Paris.
Des semaines que j'attendais ça.
Je commence à connaître par coeur les rues pavées à éviter, les bonnes voies de vélo, les côtes inmontables, bref je zigzague.

Me voici au champ de mars, je suis sur la partie bitumée et j'évite le coté sablonneux qui n'est pas recommandé aux filles en vélo et en jupe.
Un type marche sur la partie bien plate que je convoite.
Il ne bouge pas en me voyant, et ma bouche se tord un peu, mais je ne dis rien et je l'évite (je suis un sphinx).
Je passe et j'entends (donc dans mon dos) ''Béa'!''
Je pile, je fais demi tour immédiatement avec un petit dérapage poussiéreux donc j'ai le secret (na je déconne, avec un Vélib c'est suicidaire) et je reviens.
Je me dis ''je ne l'ai pas reconnu mais allons voir qui c'est''.

Et au moment ou j'arrive à sa hauteur, je l'entends et le vois tout blanc et tout tremblant me dire ''vous n'allez pas me disputer quand même ??''

J'avais mal entendu, il a dit je ne sais quoi et moi, j'ai pilé et fait demi tour.
Le mec a eu la peur de sa vie.
Les chocottes!!!

Ben oui, je sais, je fais peur aux hommes.... héhéhé.....

2 commentaires:

Anonyme a dit…

J'engage tous les fans de Béa à imaginer ce que le quidam terrorisé a bien pu dire qui ressemble à :"Béa".
"Va donc hé patate" sans aucun doute approprié semble peu crédible.

Beatrice a dit…

probablement "hé là" . Ou alors je deviens comme Jeanne d'Arc...